Voyages

Guide pratique pour un voyage en Indonésie

L’Indonésie est un pays qui attire un grand nombre de touristes grâce à ses impressionnants sites comme la jungle de Sumatra, les volcans KawahIjen et Bromo de l’île de Java ou encore les belles plages qui bordent l’île de Lombok. Pour y aller, voici quelques informations indispensables.

Les formalités d’entrée en Indonésie

Pour entrer en Indonésie, les globe-trotters provenant des pays de l’Union européenne et du Canada devront se munir d’un passeport valide 6 mois après la date de départ. Par ailleurs, le visa n’est pas nécessaire pour les originaires de la France, de Suisse, de Belgique et du Canada qui séjournent moins de 30 jours. Toutefois, ces touristes ne bénéficieront de cet avantage que s’ils arrivent depuis les 9 aéroports et ports comme ceux de Surabaya ou de Jakarta. Ils pourront demander un guide de voyage Indonésie auprès de leur agence pour connaître ces lieux. En outre, le visa devient obligatoire si la durée du séjour dépasse d’un mois. Il peut être acquis à l’ambassade implantée dans les pays d’origine des routards. Dans ce cas, il est proposé à environ 40 € et est valable pendant 60 jours. Il peut, aussi, être obtenu à l’entrée de l’Indonésie, dans les aéroports de Denpasar, Padang, Medan, Surabaya et Jakarta. Son coût avoisine les 28 € pour une durée de 30 jours.

Établir un budget de voyage

Le coût de l’hébergement est très varié en Indonésie. Les établissements les plus modestes proposent leur service à partir de 10 € jusqu’à 20 €. Par ailleurs, le tarif dans les hôtels moyens est entre 20 € et 33 €. Quant aux touristes qui optent pour les lodges luxueuses, ils payeront entre 33 € et 66 €. Ces chiffres correspondent pour la location d’une chambre double par jour. Des taxes sont généralement imposées. Pour savoir si elles sont incluses ou non dans le montant de la prestation, il faut se renseigner à l’avance. En outre, les bourlingueurs ont la possibilité de négocier les prix, surtout pendant la basse saison. Pour ce qui est de l’alimentation, un plat sans boisson coûte entre 2,5 € et 7,5 € dans les restaurants. Toutefois, les routards au budget serré peuvent manger dans les warungs. Ces derniers sont des petits cafés assez simples qui sont tenus par des commerçants indonésiens. Ils vendent de bonnes nourritures à des prix abordables. Les globe-trotters qui sont accompagnés d’un guide indonésien pourront lui demander les meilleurs coins.

Les préventions sanitaires

Les guides de voyage en Indonésie n’imposent pas de vaccin obligatoire aux originaires des pays de l’Europe. Toutefois, les vaccins contre la fièvre typhoïde, l’hépatite A et B et le DTCP sont recommandés. Par ailleurs, le traitement antipaludique est nécessaire avant d’entrer en Indonésie, sauf si les routards restent dans les grandes villes ou sur l’île de Bali. L’utilisation des moustiquaires est aussi indispensable. En outre, les vacanciers qui s’aventurent dans les zones rurales sont invités à se vacciner contre l’encéphalite japonaise.

Vous pourriez également aimer...